© 2013 Héloïse et Johan Schueremans
Les Points Blancs



Informations générales:

Les points blancs sont en fait l'apparition visible d'une infection parasitaire, liée à la présence de Ichtyophthirius multifilis chez le poisson.
En fait, ce parasite est naturellement et toujours présent sur le poisson, cependant, son développement s'accélère à la suite d'un choc thermique, d'un stress, ou simplement parfois par le fait que le poisson est affaiblit par une autre infection moins importante.
Ce point blanc nous montre la présence du parasite sous la peau du poisson. A ce stade, le parasite n'est
pas traitable convenablement.
Il faut profiter du stade larvaire, c'est à dite quand le parasite est expulsé du "point blanc", qu'il se 
trouve dans l'eau, et qu'il s'y multiplie à toute vitesse.
Ceci explique qu'il soit nécessaire de traiter plusieurs fois pour se débarrasser complètement de lui.
Toutefois, il est important de savoir quelle a été la cause de cette infectation, ceci permettant de ne plus remettre les poissons dans les conditions préjudiciables.



Les symptômes:

Le poisson présente des petits points blancs sur l'ensemble du corps, y compris sur la tête et les ouïes, comme s'il avait été saupoudré avec du sel. Il peut se montrer moins actif, évoluant les voiles serrés, et montrer une perte d'appêtit. 
Il cherche souvent à se frotter au décors, le parasite devant le démanger. A un stade avancé, le poisson montre des signes de problèmes respiratoires.
Enfin, cette maladie, bien que facilement éradicable, n'en reste pas moins mortelle. A traiter rapidement dans tous les cas, car très contagieuse.


Traitement:

Le traitement reste relativement aisé, pour autant que l'on intervienne rapidement.
Tout d'abord, comme ce parasite évolue aussi bien sur le possion que dans l'eau, il est essentiel de traiter l'ensemble du bac, ainsi que le matériel servant à toute manipulation (épuisette par exemple).

Il est possible de hausser légèrement la température, de manière à accélérer le développement des parasites, et ainsi les faire sortir de sous la peau du poisson plus rapidement. Toutefois, cela ne tuera pas le parasite (sauf à une température pouvant être néfaste au poisson...).
L'idéal est de traiter avec du FMC.
Dans le cas du betta, traiter en respectant les doses, changer la moitié de l'eau tous les jours, en ajoutant une demie dose pendant 5 jours, puis d'effectuer la même chose en milieu et en fin de deuxième semaine. L'important, du fait de la toxicité du produit est de respecter les doses. Il est possible d'utiliser le même protocole avec les produits commerciaux (toxiques eux aussi). Filtrer sur charbon actif ou remplacer complètement l'eau après la fin du traitement.

Certains n'utilisent que du sel, créant un choc osmotique faisant "éclater" les parasites. Ceci est possible si le poisson n'est pas trop infecté...


Pour aller plus loin:

D'après certaines publications, il serait possible d'éviter son apparition en maintenant un certain taux de 
salinité dans l'eau (dosage grossier d'une cuillère à café pour environ dix litres d'eau), ainsi qu'une goutte 
d'anti-parasitaire tous les 5 litres...
Je n'ai pas essayé... Et en général je ne suis pas trop pour la médication par anticipation.
A ce sujet, merci de noter la différence entre volume d'eau et capacité de l'aquarium... si vous achetez un aquarium d'un volume de 100 litres, vous ne mettrez pas 100l d'eau dedans, mais au final beaucoup moins. Le volume d'eau est le volume réel (par exemple, dans votre bac de reproduction, vous ne mettez de l'eau que jusqu'à la moitié). Personnellement, je remplis à l'aide d'une bouteille, je calcule le nombre de bouteilles, et je connais le volume exact d'eau utilisé.

D'autres publications précisent que certains poissons peuvent être porteurs sains d'une souches d'Ichtyo. Il peut arriver que lors de l'introduction d'un nouveau poisson "sain", ce dernier soit subitement atteint par la maladie des points blancs, sans que les autres ne tombent malades. Et vice-versa.

En résumé, pour le traitement, l'idéal est de toujours avoir à disposition un peu de FMC. Le FMC est un mélange composé de:
1. 1 litre de formol (formaline) à 37-40% (ou: 100 ml);
2. 3,7 gr de bleu de méthylène (ou: 0,37 gr);
3. 3,7 gr d'oxalate de vert de malachite (sans zinc)

A acheter en pharmacie. Cette solution de base est administrée à raison de 1 à 1,2 ml/100 l., ou 20 à 25 gouttes/100 l. Il n'est pas nécessaire de renouveler l'eau.

En cas d'infection, il est nécessaire de renouveler la moitié de l'eau de l'aquarium après un jour, pour ensuite rajouter 1/2 dose.

Attention toutefois, il existe des contre-indications: La toxicité du FMC augmente avec la température de l'eau, mais aussi avec une eau douce et acide. Certaines espèces (en particulier les petits poissons) sont sensibles à ce produit.