© 2013 Héloïse et Johan Schueremans
Les Troubles de la vessie natatoire



Informations Générales:

Il s'agit d'un trouble du comportement, pouvant survenir à la suite d'une attaque bactérienne (interne ou externe) ou bien par une alimentation ou une qualité d'eau inappropriées.
Le problème est assez fréquent chez les bettas, mais cela n'est pas contagieux.
On peut constater qu'une suralimentation peut entrainer ces troubles, surtout sur les jeunes sujets (30 à 60 jours). La sur-alimentation empêche la vessie natatoire d'avoir une croissance normale, ce qui l'atrophie de manière parfois irréversible.
La vessie natatoire est située le long de la colonne vertébrale, entre l'abdomen et le voile.

Certains aliments sont considérés comme responsables (nauplies d'artémia), cependant, il est plus vraisemblable que ce soit la simple suralimentation, ou bien des occlusions intestinales entrainant des constipations qui compriment la vessie natatoire.
Le phénomène inverse peut aussi exister, à savoir une vessie natatoire surdimensionnée, et dans ce cas, le poisson flotte en ayant du mal à quitter la surface.

D'après certaines publications, certains parasites peuvent aussi être responsables de ces troubles.



Les symptômes:

Le poisson atteint présente de grandes difficultés à évoluer correctement dans l'aquarium.
La vessie natatoire est alors soit trop courte (le poisson coule vers le fond du bac, et lutte quand il veut remonter, et ne peut pas nager horizontalement), soit trop grosse (le poisson flotte alors anormalement près
de la surface).
Le poisson aura tendance à vouloir se nourrir normalement malgré tout.



Traitement:

Les bettas ont tendance à se remettre de ces troubles, mais il est tout de même conseillé de limiter la quantité de nourriture lorsque le problème survient, ainsi que par la suite. Un changement de régime alimentaire peut aussi aider. 
Pour le nourrissage des alevins, considérez les nauplies d'artémias comme un complément, et non comme l'alimentation principale, ou bien remplacez par des microvers (par exemple, et suivant l'age des alevins) si le trouble survient.
Vous pouvez aussi réduire le niveau de l'eau pour aider le poisson à se nourrir.
Si, comme cela arrive dans quelques cas, l'infection est bactérienne, suivez simplement un traitement antibactérien. Il est simplement assez difficile des traiter des jeunes alevins.


En résumé, les trouble de la vessie natatoire ne sont pas mortels pour le poisson, et il est tout
à fait raisonnable d'espérer sauver le "malade". Réduisez la quantité de nourriture ainsi que le niveau de l'eau.
Variez les repas, et le poisson devrait rapidement retrouver une forme olympique!

 

 

 

La méthode de Michaël (Niceday)

Voici la manière dont Michaël soigne les troubles de la vessie natatoire.

"je ne suis pas pour le traitement anti-bactérien... Chez moi tous les troubles que j'ai eu son dûs à une main trop lourde sur les artémias (et/ou le betta pro).
Je m'en sors à chaque fois avec le protocole suivant:
-Bouffe légère (affamer le poisson n'aurait comme effet qu'un affaiblissement supplémentaire)
-Sport : au programme, nage dans un bac avec un peu de courant, et parade, parade, parade...